Emile Hippolyte condamné à la déportation simple en Nouvelle Calédonie est arrivé en 1872 sur le navire La Guerrière (Lien)