Aimé François LECONTE  Inscrit Maritime

 

La carrière d’un inscrit

L’Inscription maritime comprend « les marins de tous grades et de toutes professions, ainsi que les mécaniciens et chauffeurs naviguant sur les bâtiments de l’État et sur les navires du commerce. »

La carrière d’un inscrit passe d’abord par les étapes suivantes : mousse entre dix et seize ans, puis novice entre seize et dix-huit ans. Ces deux catégories forment les inscrits provisoires : des apprentis marins, en quelque sorte.

Aimé François embarque comme Mousse en avril 1851 à l’âge de 11 ans et le restera jusqu’en janvier 1855.

Il sera Novice de mai 1857 à mai 1859.

Puis l’on devient matelot et, donc, inscrit définitif à partir de dix-huit ans révolus. Le service militaire des inscrits est effectué entre vingt et vingt-six ans.

Passée cette période de six ans, et souvent plus tôt, car une partie du service était convertie en « disponibilité », les inscrits revenaient dans la marine de commerce ou de pêche, sauf ceux qui avaient choisi d’accomplir leur carrière dans la marine de l’État

Aimé François est nommé matelot de 3ème classe le 20 octobre 1859. Il est incorporé comme inscrit définitif le 29 octobre 1860. Pendant 4 ans il sera basé à Toulon.

Les 3 années suivantes il va naviguer entre Toulon et Saïgon en Cochinchine sur :

Le Duperré du 6 février 1865 au 1 janvier 1866 ;

La Creuse du 1 janvier 1866 au 30 juin 1866 ;

L’Ondine vapeur du 1 juillet 1866 au 27 septembre 1866.

Puis il va faire 7 mois à La Marine du commerce entre septembre 1866 et avril 1867.

Il débarque à Bordeaux le 22 avril 1867.

10 mois plus tard il se marie à Saint Denis de La Réunion avec Marie Josèphe Annecy HENRY qu'il a probablement connue en faisant escale à La Réunion pendant ses traversées entre Toulon et Saïgon.

 Le 23 décembre 1868 naît Amélie Françoise LECONTE à Saint Denis.

2 ans plus tard, le 26 décembre 1870, c’est la naissance de Marie Rose LECONTE toujours à Saint Denis de La Réunion.

inscrit_maritime

 

Aimé François LECONTE  Charpentier de marine à Nouméa

Aimé François LECONTE vient une première fois en Nouvelle Calédonie en 1871. Il arrive le 28 décembre 1871 sur la frégate à voile Néréide apparemment seul.

D’après sa fiche d’état de service maritime il est toujours en Nouvelle Calédonie en Novembre 1872.

Le 23 octobre 1873 naît à Sainte Suzanne de La Réunion une troisième fille, Marie Alice LECONTE suivi par la naissance de Marie Adèle le 16 décembre 1876 à Nouméa, Nouvelle Calédonie.

 Aimé François LECONTE est donc retourné à La Réunion fin 1872 début 1873, pour revenir en famille avant 1876. Probablement en 1875 en consultant les mouvements de navire en provenance de La Réunion.

Noumea_1875

Nouméa en 1875

Charpentier de marine, Aimé François LECONTE est probablement venu pour les débuts de la construction du quai de Nouméa.

Les charpentiers de marine étaient responsables de la réalisation des coffrages des ouvrages en béton.

De plus la famille LECONTE a toujours habité le centre ville de Nouméa prés du port, d’abord rue de Wagram puis rue de Rivoli.

 "Le quai en pierre entrepris en 1875 était achevé fin 1878. Après un premier tronçon de soixante mètres, commencé en 1876, on l'avait prolongé‚ jusqu’à cent cinq mètres

La technique employée pour construire ce quai avait consisté à établir un système de charpente en bois permettant de constituer ensuite des coffrages pour couler du béton." (Document Georges COQUILHAT)

image

Aimé François LECONTE décède le 15 juin 1886.